STAFE: réponse du ministère à la question écrite du sénateur Yann Chantrel

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

On le sait, et nous l'avons déjà exprimé dans ce blog, le fonctionnement actuel du dispositif STAFE ne donne pas satisfaction pour beaucoup de représentants élus des Français de l'étranger.

Pour suivre l'évolution de ce débat, voici une réponse ministérielle à la question écrite par le sénateur des Français établis hors de France, Yann Chantrel.

 M. Yan Chantrel interroge M. le ministre de l'Europe et des affaires étrangères sur les dysfonctionnements qui, d'année en année, affaiblissent la portée du dispositif de soutien au tissu associatif des Français à l'étranger (STAFE). Le STAFE, qui a remplacé la réserve parlementaire en mars 2018, devait permettre d'appuyer les projets d'associations locales de Français de l'étranger de nature éducative, caritative, culturelle ou socio-économique, contribuant au rayonnement de la France à l'étranger. Dès le départ, il a été sous-doté, puisque l'enveloppe qui lui a été affectée s'élevait à 2 millions d'euros par an, au lieu des 3,34 millions d'euros affectés à la réserve parlementaire.

Lire la suite:

Dysfonctionnements récurrents du dispositif de soutien au tissu associatif des Français à l'étranger

Et aussi, dans le journal en ligne des Français.press

STAFE : les élus consulaires reprennent la main

Voir aussi dans notre blog:

Un programme STAFE en demi-teinte

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article