REFORME DE L'AFE - Interview du sénateur Jean-Yves Leconte

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

 petit journal nouveau

Interrogé par lepetitjournal.com, il livre quelques précisions sur les pistes de cette réforme.


Lepetitjournal.com : Pourquoi réformer l’AFE maintenant que la représentation politique des expatriés est complète avec l’élection des députés ?

Sénateur Leconte : Les Français vivant à l’étranger ont maintenant une représentation complète au Parlement. C’est un progrès important. Toutefois l’action publique française vis-à-vis des Français de l’étranger est aujourd’hui de la responsabilité exclusive du gouvernement. Ceci pour des questions (accès à la scolarité, bourses scolaires, gestion des établissements scolaires, action sociale, emploi…) qui sont en France des compétences partagées entre les collectivités locales et l’Etat. C’est à la fois plus démocratique et plus efficace d’avoir des compétences partagées que d’avoir tout décidé par le haut, par le gouvernement, sans évaluation ni connaissance obligatoire préalable des besoins du terrain. La manière dont la PEC (prise en charge des frais de scolarité) a été supprimée souligne que les processus de décision actuels sont peu satisfaisants. Il faut donc modifier cela.
Ce projet a vocation à donner à l’Assemblée des Français de l’étranger de nouvelles compétences visant à rendre l’action publique vis-à-vis des Français de l’étranger plus efficace et plus démocratique.

 

Lire la suite :

http://www.lepetitjournal.com/francais-de-l-etranger-2012/117036-reforme-de-lafe-interview-du-senateur-jean-yves-leconte.html




 

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article