Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

...l'acquisition de la nationalité française par mariage

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Vous voulez acquérir la nationalité française par mariage? Rien de plus simple (pour s'informer, n'exagérons rien.) Les textes sont en français uniquement. Si vous voulez de l'aide pour avoir une traduction en espagnol, n'hésitez pas à nous contacter.

Cliquez le lien suivant:

L’acquisition de la nationalité française par mariage

Publié dans Tout savoir sur...

Partager cet article
Repost0

Dernière session de l'Assemblée des Français de l'étranger avant les prochaines élections consulaires

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Sur le site de Richard Yung, sénateur des Français du monde, retrouvez le résumé de la trente-quatrième session de l'AFE qui s'est déroulée du 8 au 12 mars.

Cliquez sur:

34ème session de l'AFE

Partager cet article
Repost0

Disparition de François Nicoullaud

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de François Nicoullaud qui fut président de Français du monde et ambassadeur de notre pays notamment en Iran. A ce titre, il était considéré comme un expert pour tous les thèmes traitant de l'accord du désarmement nucléaire avec l'Iran.

François nous avait rendu visite lors des dernières élections consulaires afin de nous apporter son soutien. Par ce message ému, toute notre section lui rend ici hommage.

Lire les hommages.

Sur le site de Français du monde

Hommage à François Nicoullaud

Sur le site de Jean-Yves Leconte, sénateur des français établis hors de France:

Décès de François Nicoullaud, ancien président de Français du Monde-ADFE

Sur le site de Richard Yung, sénateur des Français du monde:

Au revoir à François Nicoullaud

 

Publié dans Français du monde

Partager cet article
Repost0

Le parcours du combattant de la transmission du certificat de vie

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

On le sait, actuellement, la transmission du certificat de vie n'a rien de simple. La situation actuelle, obligeant de nombreux compatriotes à se rendre eux-mêmes dans un service administratif de leur pays d'accueil pour demander de certifier un document français, traduit certes, afin que ce même document soit renvoyé aux services français correspondants, défie, quand on l'analyse avec un certain recul, une certaine logique du bon sens.

C'est la raison pour laquelle nous publions cet article des Français à l'étranger.fr, ou des propositions de certification via la numérisation semble étudiées avec insistance. Il serait temps de mettre un terme à cette situation, en effet.

Cliquez sur:

La transmission des certificats de vie en question

Voir aussi dans notre blog:

Certificat d'existence

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

Ollin Ayllu, charla sobre cultura y musica latino americana, lunes 4 de abril con Lu Dolae

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Lu Dolae, jeune guitariste et interprète française vivant en Argentine, vous invite à nouvelle table ronde, lundi 4 avril à 21 heures, heure Argentine.

Éste lunes arrancan de nuevo el ciclo de charlas y música desde el canal de Ollin Aylu junto a Lu Dolaé y Anastasia Sonaranda Guzmán Vázquez.
En ésta oportunidad vamos a estar homenajeando a Alfredo Zitarrosa junto a Numa Moraes, Nahuel Porcel y Modesto López.
Les invito también a que puedan suscribirse a nuestro canal de yuotube así van siguiendo cada encuentro.
aquí el link para que puedan entrar al canal:

Ollin Ayllu

Partager cet article
Repost0

Forum international du droit des femmes ( du 4 au 7 avril)

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

La CLEF (Coordination française pour le Lobby Européen des Femmes), ONG de plaidoyer pour les droits des femmes en France, en Europe et à l'international, et la tête d'un réseau de 100 associations pour l'égalité femmes-hommes au plan national, organise un forum international des droits des femmes. Ce forum se déroulera sous forme virtuelle du 4 au 7 avril.

Pour vous inscrire à ce forum et prendre connaissance de toute sa programmation, cliquez le lien ci-dessous.

Programmation et inscription

Publié dans Petites annonces

Partager cet article
Repost0

Faire reconnaître en France un jugement de divorce prononcé à l'étranger

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Vous venez de divorcer à l'étranger et vous voulez l'enregistrer en France, voici les différentes étapes afin de mener à bien votre démarche.

Cliquez sur le lien suivant:

Enregistrement en France d'un divorce prononcé à l'étranger

Sources: Consulat général de France à Buenos Aires

Partager cet article
Repost0

Les Conseillers des Français de l'étranger présidents du Conseil consulaire pourront parrainer les futurs candidats à l'élection présidentielle de 2022

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

C'est cette importante nouvelle que nous apporte Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France. Une décision qui renforce le rôle de nos Conseillers dans le fonctionnement de nos institutions.

Cliquez sur:

Parrainage des candidats à l’élection présidentielle 2022 par nos conseillers des Français de l’étranger

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

24 mars: l'Argentine commémore les 45 ans du coup d'Etat de 1976

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Notre section Français du monde-ADFE de Buenos Aires s'est associée, comme chaque année, à la commémoration du coup d’État du 24 mars 1976 entraînant ce pays dans un cycle de répression sanglante.

L'une de nos adhérentes a participé à une action artistique autour des photos du drapeau des disparus de la dictature argentine prise par la célèbre photographe des Droits de l'homme Mónica Hasenberg. Ce drapeau est le leitmotiv de toutes les œuvres présentées virtuellement au moyen d'une vidéo, en attendant une possible exposition dans un lieu public.

Sur le site YouTube

La bandera azul de las y de los desaparecidos

Le site Facebook de Monnica Hasenberg

Monica Hasenberg

 

Partager cet article
Repost0

La santé en Argentine

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Le site français International santé.com, spécialisé dans les comparaisons d'assurances expatriées francophones nous a contacté afin de publier un texte intitulé "La santé en Argentine" qui vous donne une vision très complète sur le système de santé argentin.

  1. Le système de santé en Argentine

Il faut savoir que le système de santé argentin est considéré parmi les meilleurs d’Amérique Latine. Dans les grandes villes, les cliniques et hôpitaux ont une excellente réputation pour le niveau de soins apporté et le personnel compétent. Cependant, dans d’autres provinces, et notamment dans le Nord du pays qui est moins riche, la qualité des soins semble être incertaine et certains établissements se retrouvent en manque de personnel et d’équipements médicaux.

Il faut cependant comprendre cette réputation dans le contexte sud-américain plus global et non dans un contexte de système de santé européen. Les inégalités peuvent y être extrêmes et les écarts entre public et privé sans commune mesure avec ce que l’on connait.

Le système de santé argentin se fixe comme objectif premier d’être universaliste. Un article de la constitution prévoit que l’État garantisse un accès à la Sécurité Sociale pour tous ses habitants et même pour les étrangers dans les hôpitaux publiques.

En Argentine, l’organisme équivalant à la Sécurité Sociale est appelé ANSES (Administracion nacional de la seguridad social). Elle s’occupe des prestations familiales, de vieillesse, d’invalidité, de décès et de chômage. Le SRT (Superintendencia de riesgos del trabajo) quant à lui s’occupe des accidents du travail et des maladies professionnelles. La SSSalud (Superintendencia de Servicios de Salud) est l'organe responsable de la régulation et du contrôle des acteurs du SNSS (Sistema Nacional del Seguro de Salud) dont l'objectif est d'assurer le respect des politiques Nationales des prestations de santé établies dans la législation en vigueur.

Étant donné que l’Argentine est un système fédéral, le système de santé est décentralisé. En effet, l’assurance maladie publique est administrée à l’échelle provinciale et les soins de santé primaires sont généralement gérés de façon autonome dans chaque ville, en rapport avec le ministère de la Santé nationale.

On peut distinguer trois secteurs de la santé :

  • Le secteur public : L’assurance maladie fournit des soins de santé gratuitement à toute la population. Les soins médicaux ainsi que les soins hospitaliers, dentaires, de réadaptation et les transports médicaux sont conférés gratuitement. Seuls les médicaments font l’objet d’une participation de la part du patient à hauteur de 30 à 60%. Quant au patient hospitalisé, il doit participer au paiement de quelques médicaments. Les soins ambulatoires sont gratuits mais pas les médicaments.

  • Las obras sociales (caisses d’assurances des salariés) : Il existerait environ 300 caisses d’assurances des salariés en Argentine, elles couvrent exclusivement le secteur salarié et sont financées par les cotisations des employeurs et des employés. Ces caisses doivent garantir au moins aux salariés une couverture médicale minimale obéissant au programme médical obligatoire. En outre, elles ne peuvent exclure les antécédents médicaux des bénéficiaires.

  • Le secteur privé : Il faut souscrire à une assurance santé privée pour accéder aux soins du secteur privé. Environ 5% de la population opte pour ces assurances. Les assurances santé privées sont tenues de couvrir les mêmes prestations de santé obligatoires que las obras sociales et peut offrir une couverture plus élevée dans le cadre du régime souscrit.

  1. Les coûts médicaux

Le secteur de santé public confère à ses habitants affiliés à la Sécurité Sociale des soins gratuits, seuls les médicaments font l’objet d’une participation financière.

Les tarifs médicaux privés varient en fonction des provinces.

A cause des forts taux d’inflation en Argentine, beaucoup de médecins augmentent leurs honoraires. Un rendez-vous avec un médecin généraliste vous coûtera entre 15 et 20 euros, un rendez-vous avec un spécialiste entre 20 et 40 euros. Un dentiste vous prendra le même tarif. La pose d’un pivot ou d’une couronne peut coûter entre 200 et 300 euros.

  1. L’assurance santé locale

Les étrangers peuvent souscrire à une assurance en Argentine pour bénéficier d'une couverture maladie privée avec des coûts allant de 40 à 50 dollars par mois pour les régimes de base et jusqu'à 100 dollars pour un régime plus complet. Vous n'avez pas besoin d'un visa ou d'un statut de résidence particulier: il vous suffit de présenter une pièce d'identité, choisir la formule qui vous convient et payer l'abonnement mensuel.

Évidemment, le niveau de soins auquel vous aurez le droit dépendra de votre âge, de vos antécédents médicaux, de votre budget et de vos besoins personnels. Sachez que toutes les assurances de santé privées en Argentine ne vous couvrent pas forcément dans tout le pays. Certaines formules d'assurance sont très localisées. Une assurance privée vous donnera aussi la possibilité de consulter librement tous les médecins en cabinet libéral inscrits dans cette assurance ou éventuellement être remboursé s'ils ne forment pas partie de ce cadre.

En outre, l'assurance santé privée ne constitue pas une garantie complémentaire, mais bien une alternative au système de santé public, permettant de pouvoir accéder si besoin à d'autres établissements de santé. Celle-ci vous permettra d'accéder aux établissements privés, et de bénéficier du remboursement de vos soins qui sont souvent onéreux.

Sachez que le concept de mutuelle en Argentine n'est pas le même que celui en France. Si vous êtes à la recherche d'une couverture médicale sur le territoire argentin, vous laissant le choix de vos médecins ou hôpitaux, ce n'est pas une assurance locale qu'il vous faut. Il vous faudra une assurance santé internationale.

  1. Choisir une assurance internationale

En général, l'assurance santé internationale est la plus adéquate au mode de vie des expatriés. Ce type d'assurance vous permettra, en cas de problème de santé, de vous faire soigner dans un autre pays que l'Argentine.

Si vous êtes multi expatrié, cette assurance continuera de vous suivre tout au long de vos périples dans d'autres pays. Alors qu'une assurance locale sera valable localement uniquement.

Si vous êtes affilié à la Sécurité Sociale française, vous pourrez également opter pour la Caisse des Français à l'étranger + une assurance santé complémentaire.

Le choix de votre assurance santé dépendra de vos besoins personnels, la meilleure assurance pour vous ne le sera peut-être pas pour un autre expatrié. alors, afin de choisir la meilleure assurance santé pour vous lancer dans cette belle aventure, nous vous conseillons de prendre en compte tous les critères qui vous semblent importants.

Sachez que le concept de mutuelle en Argentine n'est pas le même que celui en France. Si vous êtes à la recherche d'une couverture médicale sur le territoire argentin, vous laissant le choix de vos médecins ou hôpitaux, ce n'est pas une assurance locale qu'il vous faut. Il vous faudra une assurance santé internationale

L'essentiel à savoir avant de souscrire

Publié dans Argentine

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>