Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les fonctions du conseiller des Français de l'étranger

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Dans cet article, vous pourrez apprécier toutes les facettes du rôle qu'accomplit le conseiller des Français de l'étranger dans l'exercice de ses fonctions ainsi que des messages écrits par des sénateurs des Français de l'étranger concernant cette fonction.

Le conseiller des Français de l’étranger (naguère appelé conseiller consulaire), est le représentant de ses compatriotes auprès de l’Ambassade et du consulat ; il est leur interprète et leur défenseur auprès d’eux. Il s’agit d’un élu de proximité, d’un élu local, un relais des citoyens auprès des représentants de l'État à l'étranger (via les postes diplomatiques ou consulaires ( incluant donc les consuls honoraires).

Il est élu pour 6 ans au suffrage universel direct. En Argentine, ils sont au nombre de quatre.

 

Il participe aux réunions suivantes.

Trois conseils consulaires qui se déroulent régulièrement dans l' année et où l'on présente un rapport sur la situation de la circonscription consulaire donnant lieu à l'établissement d'un procès-verbal consultable.
Deux commissions des bourses scolaires annuelles.
La réunion annuelle concernant la protection et à l'action sociales ( CCPAS), avec, entre autres choses, l'attribution d’allocations ou de secours aux Français âgés, handicapés et/ou en forte difficulté financière, à l'enfance en détresse.
La réunion annuelle concernant la sécurité.
Les réunions concernant la formation professionnelle et l'apprentissage traitant de la répartition du budget et des moyens destinés à favoriser l’emploi, de l’implantation des entreprises françaises. On peut y proposer des actions pour améliorer la situation professionnelle des Français .
Les trois conseils d’établissement annuels des établissements scolaires franco-argentin du réseau de l’AEFE ( Agence pour l'enseignement du Français à l'étranger)
Les réunions avec les représentants officiels de la France ( environ 3 à 4 par an) et celles concernant les organismes d’entraide et de solidarité (Fondation pour les Français d’Argentine).
 

Il est présent:

- lors des commémorations annuelles officielles ( 8 mai, 14 juillet, 11 novembre);

- au moment des visites officielles de représentants de L’État;

- quand ont lieu des événements organisés par l’Ambassade et le Consulat ( pour des associations, des personnes importantes, etc.).

 

Il tient une permanence hebdomadaire sur rendez-vous au consulat pour traiter tous types de question avec les membres de la communauté française ( retraite, impôts, affaires légales, affaires diverses) où il conseille et apporte son aide. Il est en contact avec les diverses administrations françaises afin de gérer leurs dossiers.


Le conseiller peut être consulté sur toute question concernant les Français établis dans la circonscription.

 

Voir aussi sur le site de Français du monde

Conseiller des Français de l'étranger

 

Et sur le site du Consulat général de France à Buenos Aires:

Des conseillers des Français de l’étranger, pour quoi faire ?

 

 

 

 

Sur le site d'Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France, retrouvez son point de vue sur le rôle des conseillers des Français de l'étranger et la formation des élus locaux.

 

Quel rôle pour nos conseillers des Français à l’étranger? Mon interview pour le journal des Français à l’étranger

 

Formation des élus locaux à l’étranger : mon intervention en séance

 

Droit de réponse à propos du rôle des conseillers consulaires

 

Conciliation par les conseillers consulaires de leur mandat et de leur vie professionnelle

 

Revalorisation des indemnités

 

Sur le site de Jean-Yves Leconte, sénateur des français établis hors de France, retrouvez deux textes concernant la réforme de la représentation des Conseillers consulaires.

 

Le Sénat renforce le rôle des Conseillers consulaires : adoption de deux propositions de loi.

 

Partager cet article
Repost0

Campus France Argentine

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Campus France Argentine vous donne toutes les possibilités pour aller continuer vos études supérieurs en France. Une mine d'informations incontournable.

Campus France Argentine

Le site de Campus France

Campus France

Publié dans Adresses utiles

Partager cet article
Repost0

Radio difusion al exterior (RAE), une radio argentine avec des émissions en langue française

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Tout comme la France avec RFI (Radio France internationale), l'Argentine possède également avec "Radio difusion al exterior" (RAE) son ouverture radiophonique vers le monde. Une radio créée en 1958. RAE diffuse en huit langues dont le français. C'est le journaliste français Eric Domergue qui a la responsabilité des émissions en langue française. Dans ces émissions, émises en ondes courtes et présentes sur la Toile, vous pourrez écouter des informations générales et, plus spécifiquement, des reportages concernant la communauté française en Argentine.

Pour en savoir un peu plus:

Ecouter les émissions en langue française de RAE

Le site de RAE

Publié dans Adresses utiles

Partager cet article
Repost0

Formation professionnelle pour les Français de l'étranger

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Depuis 2014, les Français de l'étranger sont également concernés par la formation professionnelle.

Pour tout savoir sur ce thème, rendez-vous sur le site de Français du monde-ADFE:

Les options pour la formation professionnelle des Français de l’étranger

Publié dans Français du monde

Partager cet article
Repost0

Améliorer l'exercice de la fonction de consul honoraire

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Hélène Conway-Mouret, sénatrice des Français établis hors de France met l'accent sur l'action des consuls honoraires dans le but d'améliorer l'exercice de leurs tâches.

Cliquer sur:

Ma question orale sur les améliorations à apporter à l’exercice de la fonction de consul honoraire

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

J.Guillot, conseiller des Français de l'étranger, lettre d'information n°3

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Voici ma troisième lettre d'information à l'adresse de la communauté française vivant en Argentine.

Lettre d'information n°3

 

Partager cet article
Repost0

Inscriptions électorales pour les élections législatives

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

La date fatidique du 4 mars pour s'inscrire afin de participer à l'élection présidentielle est passée. Si vous n'êtes pas encore inscrit(e), vous pouvez toujours le faire afin de participer aux élections législatives qui, en Argentine et au Paraguay, se dérouleront le samedi 4 juin (et en cas de second tour éventuel, le 18 juin).

Vous avez jusqu'au 29 avril pour vous inscrire.

Lire dans l'Observateur:

Comment lutter contre la mal-inscription, « cause principale de l’abstention des jeunes » ?

Publié dans Actualités

Partager cet article
Repost0

...votre situation électorale

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Les élections présidentielles et législatives approchent. En cliquant les liens ci-dessous vous pourrez obtenir des informations concernant votre situation électorale, le vote par internet, comment s'inscrire au registre des Français de l'étranger.

Sur le site de l'ambassade de France à Buenos Aires:

Comment savoir si je suis inscrit sur une liste électorale et si oui laquelle ?

 

 

Sur le site de Français du monde-ADFE:

Situation électorale et autres infos

Publié dans Tout savoir sur...

Partager cet article
Repost0

...le vote par procuration

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Vous pourrez obtenir toutes les informations nécessaires concernant le vote par procuration en cliquant les liens suivants:

 

 

Sur le site maprocuration.gouv.fr

Je souhaite déposer une demande de procuration

Sur le site du service public

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F1604.xhtm

Sur le site du Consulat général de France à Buenos Aires

Procuration de vote, comment ça marche ?

Publié dans Tout savoir sur...

Partager cet article
Repost0

L'Ukraine n'est pas encore morte

Publié le par FrançaisduMonde.adfe.conesud

Membre de Français du monde-ADFE à Buenos-Aires, je m'associe pleinement à cette lettre rédigée par les membres de la section. (J.Guillot)

Chtche ne vmerla Ukraïne (1), l’Ukraine n’est pas encore morte

Le président russe a finalement privilégié la voie de la guerre et du mensonge aux canaux diplomatiques pour résoudre les tensions qu’il a montées de toute pièce avec l’Ukraine. Car, ne nous y trompons pas, il est le seul et unique responsable de ce conflit qu’il a créé depuis la première révolution orange de 2004.

Les Européens, par la voix de leurs dirigeants, ont tout mis en oeuvre depuis des années pour qu’une solution diplomatique aux tensions russo-ukrainiennes soit trouvée. Ils se sont heurtés au mur russe, celui qui refuse l’émancipation des peuples, celui qui dénie à ses anciens vassaux de l’Union Soviétique le droit fondamental des peuples à décider eux-mêmes de leur destin, celui qui enfin préfère l’autocratie violente et nationaliste à la démocratie.

Car, il s’agit bien dans cette guerre de la défense de la démocratie, des démocraties contre l’autocratie nationaliste. Les Ukrainiens, sur la bordure est de l’Union Européenne, en faisant le choix de se défendre avec courage plutôt que de courber l’échine, défendent aujourd’hui le modèle démocratique occidental. C’est ce qui se joue en Ukraine et c’est pourquoi il incombe aux pays membres de l’Union Européenne de faire preuve d’une unité exemplaire, de démontrer par des actes plus forts leur soutien au peuple ukrainien. Il en va de notre responsabilité morale et historique, à nous, Européens, faute de quoi nous ferions la démonstration de l’échec de l’Union Européenne que nous avons construite sur les décombres de la Seconde Guerre Mondiale et signerions son aveu d’impuissance.

Des actes plus forts, car nous ne savons pas où s’arrêtera l’armée russe. Si l’Ukraine tombait, les troupes russes se retrouveraient en armes et en nombre aux frontières de l’Europe. Qui peut nous garantir aujourd’hui que le pouvoir russe ne déciderait pas de traverser la Pologne pour « défendre » des Occidentaux l’enclave russe de Kaliningrad? Qui aujourd’hui peut affirmer aux trois États Baltes que l’armée de Poutine ne s’avancera pas pour « protéger » les communautés russes d’Estonie, de Lettonie et de Lituanie? Qui, enfin, alors qu’aucune riposte forte à ce jour n’a été mise en oeuvre par l’Union Européenne et l’OTAN, peut assurer aux Européens que la Russie ne sera pas tentée à plus ou moins long terme de tester l’application de l’article 5 du traité de l’OTAN?

La diplomatie et les sanctions sont bien évidemment les meilleures solutions dont nous disposons pour mettre un terme à ce conflit et renvoyer les Russes chez eux. Mais, puisque c’est la solution la meilleure, il faut lui donner toutes les chances d’aboutir, il faut que le train des sanctions soit bien plus fort, bien plus rapide que les armes, quel qu’en soit le prix pour nous, quel qu’en soit son impact dans nos vies quotidiennes. Car, c’est à ce prix que nous ferons la démonstration à celles et ceux qui n’en sont pas convaincus, et ils sont nombreux de par le monde n’en doutons pas, c’est à ce prix que nous ferons la démonstration que la démocratie est le système politique le meilleur, le plus égalitaire, le plus juste.

Une fois que ce conflit sera derrière nous, la responsabilité des dirigeants des démocraties européennes et occidentales, notre responsabilité, sera de renforcer la diplomatie européenne, de créer enfin une vraie défense européenne autonome, de penser à l’intégration dans notre Union des pays européens qui en demeurent encore en dehors. Enfin, l’Union européenne, par la voix de ses dirigeants, devra pousser à une refonte des instances multilatérales. On ne saurait plus accepter que l’ONU, en son mode actuel de fonctionnement, voit ses décisions et ses actes entravés par des alliances égoïstes nouées au sein de son Conseil de Sécurité et qui vont à l’encontre de l’intérêt supérieur de l’Humanité: la Paix, cette paix à laquelle tout un chacun a droit et aspire, cette paix pour le maintien de laquelle nous avons créé l’ONU.

La section Français du Monde-ADFE de Buenos Aires tient par ce papier à exprimer son soutien fraternel et démocratique aux Ukrainiennes et aux Ukrainiens qui se battent avec courage contre l’envahisseur russe pour la défense de leur démocratie et de leur mode de vie. Elle a aussi une pensée pour ses concitoyennes et concitoyens Français d’Ukraine touchés par ce conflit. Elle en appelle aux autorités françaises et européennes afin que ces dernières mettent tout en oeuvre  pour que cette guerre cesse, aussi bien par la voie diplomatique  que par l’instauration de sanctions plus fortes encore, sans aucun dommage politique ou géopolitique pour la démocratie ukrainienne. Elle invite enfin ses compatriotes à faire preuve, où qu’ils se trouvent, à tout acte de solidarité à destination de l’Ukraine et de son peuple.

Section de Buenos Aires de Français du monde-ADFE

Avec le soutien de Jérôme Guillot, conseiller des Français (Argentine) 

 

1: Hymne ukrainien

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>